dimanche 3 mai 2020

Les bobinos de La Bande - épisode 1 : "Les hautbois d'une exposition" en 2004




En ces temps de confinement, outre la nouveauté et le plaisir de faire de la musique à distance comme ces dernières semaines et encore aujourd’hui, c’est aussi une période propice pour plonger dans nos archives sonores et vidéos et vous proposer de petits retours en arrière. Voici donc le premier épisode de notre nouvelle série Les bobinos de La Bande qui retrace l'histoire d'un ou plusieurs concerts.

Episode 1 : Les hautbois d'une exposition - 2004

Notre idée de concerts « Les hautbois d’une exposition » est venue d’un arrangement des Tableaux d’une exposition de Moussorgsky par Wolfgang Schottstädt pour quintette d’anches doubles.

Nous nous sommes inspirés et servis de cet arrangement, extrêmement performant et exigeant où chaque instrumentiste doit passer d’un instrument à l’autre, pour en réaliser une version plus orchestrée correspondant à notre effectif.

Nous avons fait deux concerts avec ce titre en 2004 :

Le Vaumain (60) le 4 mai 
L’Abbaye de Cercanceaux (77) le 24 mai 

Nos concerts débutaient par la Promenade et alternaient les différentes versions de cette Promenade comme dans l’original, pour présenter des œuvres de toutes les époques et d’effectifs différents, dont d’autres extraits des Tableaux : Le Vieux Château et La Grande Porte de Kiev.

Cela nous permettait ainsi de mettre en valeur les hautbois d’amour et le hautbois baryton.

Promenade de M. Moussorgski


mercredi 4 décembre 2019

Un automne à Tourzel-Ronzières : enregistrement du 5ème CD

La plupart d'entre vous en ont beaucoup entendu parler, alors il est maintenant temps de dévoiler quelques moments de ces 4 jours inoubliables de travail acharné dans le plaisir et la convivialité.


L'aventure a commencé dès le 30 octobre avec le départ d'une grande partie de la troupe vers le gîte du Moulin des Volontaires situé dans la commune de Tourzel-Ronzières en Auvergne, endroit bien connu de La Bande car lieu de séjour de 2 tournées estivales, dont la dernière en 2018.


Le kit complet pour un séjour auvergnat réussi !



Mémé, le clavecin, bien calée dans le coffre de Claude


Percussions, valises et apéro*


Installation de la salle d'enregistrement en fin de journée puis balance technique et début des enregistrements le jeudi 31 octobre au petit matin.



Eve et Marine, nos 2 techniciennes





des micros, encore des micros, toujours des micros !


Ont été nécessaires à cet enregistrement : 6 hautbois - 3 hautbois d'amour - 5 cors anglais - 1 hautbois baryton - 3 bassons - 1 contrebasson

Samedi 2 novembre vers 17h30, après 3 jours de travail et 15 œuvres enregistrées, fin de la session d'enregistrement, démontage du plateau, apéro* et repas de gala !


Silence, ça tourne !



Non, la diva n'imite pas du chef par derrière, elle s'exprime !






En quelques chiffres, cet enregistrement c'est :

- 9 franciliens
- 2 bretons
- 1 normande
- 1 italien
- 1 auvergnat
- 1 parigot-quimperois
(mais pas de raton-laveur)

dont 1 chef, 1 diva, 2 preneuses de son, 5 hautboïstes, 3 bassonistes, 1 organo-claveciniste, 3 percussionnistes,  1 maître-queue, 1 cheffe logistique, 13 bruiteurs et 1 gardien de cactus (si vous êtes fortiches en maths, vous calculerez aisément que certains ont eu plusieurs rôles).

Les musiciens (à vent)



Les cactus et leur gardien (vous comprendrez pourquoi en vous procurant le disque !)



- 27 heures de séances d'enregistrement mais 30 heures de sommeil
- 7 festins et 4 apéros* dont 3 "à l'italienne" mais sans croqu'Robert
- 23 litres de café, 12 de thé et d'infusion mais très peu de Prosecco*
- 3,7 kgs de chocolat, nougat, panettone et pain d'épices mais aussi des fruits et des légumes frais

et ce qui ne se quantifie pas et qui n'a pas de prix : de la concentration, de la belle énergie, des sourires et des éclats de rire, de la complicité et de l'émotion musicale.


Après l'effort, le réconfort !



Entrée concoctée par notre Chef Robert, servie à l'assiette...

Réserve de glucides


Le chef, perplexe devant la composition de sachets d'infusions ?


Il ne nous reste maintenant plus que :
- 25 heures de montage (à une personne toute seule !)
- 36 heures de réécoute (nous sommes plusieurs !)
- 6 heures de tri de photos
- 20 heures de rédaction, de mise en page et de création des pochettes et livret du disque
- quelques autres heures pour diverses tâches allant de la communication au benchmark
- plusieurs jours d'attente et ENFIN recevoir les CDs envoyés par l'entreprise de pressage

.... et pouvoir vous présenter ce projet en musique et en carton dont nous sommes très fiers !



L'équipe au grand complet pour une photo souvenir !!


Anne

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

dimanche 13 octobre 2019

Deuxième coup de coeur de la semaine : vieux amis et complices de La Bande des Hautbois



Guillaume Cuiller * et son ensemble Tibiades, avec Laura Duthuillé ** et leurs partenaires dans un petit film, superbe, lors d’un concert en septembre dans le magnifique Château de Valencay.


c'est ici : Lien vers la vidéo



A déguster SANS modération ! 



Plus d’infos et autres concerts : Facebook Tibiades et Site internet




* Guillaume était parmi nous dès le « Concert à toutes les sauces » en 1996 et bien d’autres fois par la suite jusqu’au concert « échecs hautbois – la dynastie des Philidor » que nous avons réalisé ensemble avec ses élèves.

** Laura était là pour la tournée 2001 et fidèle à la Bande pendant une dizaine d’années. Elle est revenue en 2014 pour notre tournée d’un seul concert dans le Cher !