mercredi 21 mai 2014

Didon et Enée sont sur un bateau...

Mort de Didon (Heinrich Fiedrich Füger)

La semaine dernière, l'opéra de Rouen présentait la nouvelle production du Poème Harmonique, dirigé par Vincent Dumestre : Didon et Enée, opéra de Purcell. 




Créée en 1689, l'oeuvre raconte l'histoire d'amour entre Didon, reine de Carthage et Enée, prince troyen, et les moyens mis en œuvre par la (méchante) sorcière pour les séparer.





Interprétée sur instruments anciens (notamment hautbois baroque et taille de hautbois dans le pupitre des vents) l'opéra est mis en scène par Cécile Roussat et Julien Lubek qui ont choisi la mer comme décor principal. Vivica Genaux et Henk Neven interprètent les amants malchanceux. Marc Mauillon joue la cruelle sorcière. Les chanteurs sont entourés de danseurs et d'acrobates qui renforcent le côté onirique de la mise en scène. 


Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'être à Rouen la semaine passée, consolez-vous ! Ce très beau spectacle sera redonné à l'Opéra Royal de Versailles les 14 et 15 juin prochains. Mais dépêchez-vous ! Il ne reste pas beaucoup de places ! 



Et pour ceux qui ne pourront pas aller à Versailles, ou ceux qui veulent revoir le spectacle, vous pourrez le visionner ici : lien


Petit détail : une des membres de la Bande des Hautbois s'est cachée dans la fosse... Saurez-vous la reconnaître ? 



Leila

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire