samedi 14 mars 2015

Quand La Bande des Hautbois rencontre le Choeur Polymnia autour de Caldara

Les 21 et 22 mars prochains, nous allons concrétiser en concert un projet depuis longtemps en gestation : notre rencontre avec le choeur Polymnia autour de 2 oeuvres sacrées de Caldara : le Stabat Mater et la Missa Dolorosa.













Outre notre collaboration régulière avec notre amie hautboïste et soprano Leila, cela faisait longtemps que nous avions pas fait oeuvre commune avec des chanteurs. Et ceux-là, ils sont drôlement sympas ! En plus, ils chantent tout par coeur, ce qui est très impressionnant pour nous hautboïstes qui avons du mal à nous séparer de nos partitions !

Evidemment, nos 2 ensembles ne se sont pas rencontrés par hasard... Guy, choriste et Claude (notre chef bien aimé), anciens collègues et amis pour toujours, ont fait le lien  !


Bon, c'est pas tout ça mais, Caldara, ça vous parle ??

Portrait d'Antonio Caldara
Antonio Caldara
Alors, un peu d'histoire de la musique ! Antonio Caldara, né à Venise en 1670 et mort à Vienne 66 ans plus tard, est donc un compositeur baroque italien, issu, comme ça se faisait beaucoup à l'époque, d'une famille de musiciens. C'est un contemporain d'Alessandro Scarlatti, de Corelli ou encore de Haendel, qu'il a rencontrés lors de ses pérégrinations à travers toute l'Europe. On dit même qu'il a été considéré comme le plus grand compositeur italien de son époque et qu'il aurait eu une influence directe sur Bach et Telemann ! Excusez du peu !

Côté production, il y a le choix ! Environ 3000 oeuvres, religieuses, symphoniques et même lyriques avec plusieurs opéras.










Son Stabat Mater écrit en 1726 et sa Missa Dolorosa en 1735 sont, comme leurs noms l'indiquent, des oeuvres religieuses, relatant la douleur de la Vierge Marie au pied de la croix. C'est vrai que, de prime abord, on pourrait se dire qu'on ne va pas franchement rigoler mais, il ne faut pas exagérer, les textes, en latin, ne nous obligent pas non plus à sortir les mouchoirs. Et puis, si vous aviez encore besoin d'être convaincus, cette musique est tellement BELLE...


Pour agrémenter le programme et faire écho aux compositeurs liés à Caldara (voir plus haut), nous jouerons (sans le choeur), le Ricercare à 6 voix extrait de l'Offrande Musicale de Bach et un Allegro de Haendel.


Alors, si vous voulez être les témoins d'une très belle rencontre entre une Bande de Hautbois et un choeur, autour d'un grand compositeur, venez nous applaudir, le samedi 21 mars à Courbevoie ou le dimanche 22 mars à Versailles ou les deux !


Affiche concert 21 mars 2015
Affiche Concert 21 mars 2015
Affiche concert 22 mars 2015
Affiche Concert 22 mars 2015


























Si malheureusement un cas de force majeure vous empêchait de venir nous écouter, ce programme sera redonné les 6 et 7 juin prochains dans le Val d'Oise.


Nous vous attendons !


Anne

Aucun commentaire:

Publier un commentaire