vendredi 28 août 2015

Les fournitures scolaires pour la rentrée de La Bande des Hautbois

A l'heure où les enfants et les marrons n'ont pas encore envahi les cours d'école, je vous propose en guise de reprise ce que l'on appelle, dans le jargon journalistique, un marronnier* : la rentrée des classes !! ou plus exactement, la liste des fournitures scolaires musicales, indispensables au hautboïste pour être fin prêt à démarrer une nouvelle saison à La Bande des Hautbois.

Même si de mauvaises langues honteusement jalouses oseraient prétendre le contraire, le hautboïste est avant tout un musicien et il doit avoir dans ses petites affaires les objets incontournables de tout bon instrumentiste qui se respecte :



le métronome : comme chacun ne peut pas avoir un chef à domicile permanent prêt à vous battre la mesure, cette "bête noire" fait partie des bases de tout musicien soucieux de la régularité et du respect du tempo indiqué sur sa partition.

micromusée du métronome à travers les âges



l'accordeur : même si l'on est plus juste seul qu'à 2 (ou plus si affinités), cette oreille électronique bienveillante (?) permet de caresser l'espoir que tout le monde soit sur la même longueur d'onde.

ici, l'accordeur dernier cri : une appli sur smartphone !!

le crayon : à ne surtout pas oublier si l'on veut éviter le regard noir courroucé du chef tyrannique, pour bien noter les recommandations de ce dernier sur ses partitions. 
Comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, il vaut mieux qu'il soit "à papier" afin de pouvoir effacer / réécrire / effacer / réécrire ...  Le modèle "critérium avec gomme télescopique" fait fureur dans notre ensemble depuis quelques années.


 le pupitre : parce que la chose la plus difficile que l'on puisse demander à un hautboïste étant de jouer par cœur. 
Sauf catastrophe estivale de pupitres restés en vacances à 800 kms du lieu de répétition ou de concert (événement extrêmement rare mais dont la probabilité n'est malheureusement pas nulle...), La Bande des Hautbois fournit les pupitres aux musiciens à chaque répétition et concert, imposant ainsi un rituel quasi religieux de montage / démontage / rangement dans des sacs individuels en tissu munis d'un code couleur, connu par les seuls initiés de l'Ensemble.

un pupitre classique, sans son code couleur secret


Il y a ensuite d'autres fournitures spécifiques que le hautboïste de La Bande trimballe de répétitions en répétitions, de concerts en concerts...

 
la "trempouillette" : petit récipient de la vie courante, étanche, que l'on remplit d'eau claire pour mouiller les anches. 
Parmi les objets les plus communément détournés : le mini pot à confiture "terroir", le boîtier à pellicule photo argentique "collector" ou encore le gobelet plastique "pragmatique" attrapé vite fait bien fait près de la fontaine à eau à l'entrée de la salle de répétition.

Barman, 2 terroirs et 1 collector !

le matériel à anches : véritable boîte à outils dont je vous ferai ici grâce de l'inventaire exhaustif. 
Sachez toutefois que l'on peut y trouver toutes sortes d'objets hétéroclites comme un couteau (à bout rond ou carré mais jamais pointu), un cutter, des bobines (nylon ou métallique mais jamais barbelé), une pince coupante et une pince pinçante (jamais Monseigneur, nous savons rester simples), un briquet et du papier à cigarette (qui ici ne s'utilisent pas conjointement), de l'huile d'amande douce (l'ébène étant allergique au foie de morue), du film plastique (ou "cellofrais" en dialecte bémolien), un tournevis (si vous saviez le nombre de vis qu'il y a à tourner sur un hautbois...) et encore bien d'autres choses qui pourraient transformer un simple contrôle douanier en un véritable coup de filet anti-terroriste.

un intrus s'est glissé dans cette photo; ouvrez l’œil !!

l'écouvillon : en matière beaucoup plus douce et absorbante que celui utilisé pour nettoyer les bouteilles ou les biberons, il sert à sécher l'intérieur de l'instrument après utilisation. 

Le plus souvent constitué d'un morceau de soie cousu à une ficelle, les puristes utilisent une simple plume de faisan (sauvage, c'est plus chic) dont la longueur et la capacité d'absorption de salive et de condensation sont totalement adaptées à l'usage.

attirail de séchage et de nettoyage des anches et de l'instrument

Allez, on remballe bien tout ça en vidéo dans sa besace ou son sac à dos afin d'être prêt pour la rentrée de La Bande des Hautbois prévue le lundi 7 septembre !!

(n'oubliez pas d'activer le son... )


Bonne rentrée à tous et RDV lors de notre prochain concert qui aura lieu le samedi 3 octobre à Samois (Seine-et-Marne) !!



Anne


*marronnier : ici, article d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible. (Source : Wikipédia)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire