dimanche 28 août 2016

La Bande des Hautbois en tournée en Normandie


Après le Gers et l’Auvergne, la Bande faisait cette année sa tournée en Normandie, région bien réputée pour son climat sec et chaud favorable à nos instruments.
Après avoir accueilli Sophie et Félix, deux jeunes nouveaux venus, la Bande commença par se préparer avec quelques jours de répétition sous une pluie rafraîchissante. Neuf concerts étaient prévus et pas question de jouer tous les soirs le même programme !
La Bande des Hautbois en Normandie
Les partitions commençaient à s’accumuler dans les pochettes des musiciens. Claude Villevieille variait les styles et les instrumentations pour un programme très éclectique. L’imprimante de Marina ne chômait pas ! Il fallut même renouveler les cartouches d’encre. 
Pendant les pauses, Agnès et Isabelle s’activaient aux fourneaux car pas question de manger la même chose tous les jours. Leïla venait régulièrement traîner dans leurs pâtes afin de (faire semblant de) leur donner un coup de main. Le soir, tout le monde reprenait des forces autour de la cheminée sous le regard bienveillant de Pascal qui veillait toujours à ce que personne ne manque de quoi que ce soit.
Mais le moment était venu, le premier concert approchait.

Chapelle Saint Siméon - Portbail

A Portbail, la Bande fut rejointe par Frédéric Aubin, trompettiste, ce qui lui donna l’occasion de jouer la belle ouverture d’Atalante, de Haendel. Grâce aux efforts de Jacques, le public fut nombreux dans la petite chapelle et nos musiciens furent largement applaudis. La démonstration du contrebasson par PAB fit (encore une fois) beaucoup d’effet.


La Bande était lancée. Les concerts s’enchaînaient tous les soirs : Donville, Regnéville, St Pair sur mer, Juaye-Mondaye dont l’abbaye magnifique se prêta très bien à la sonorité de l’ensemble.

Régnéville

Quintette de basses

Abbaye St Martin de Mondaye


 Pierrette, fidèle au poste, faisait le lien avec les curés, accueillait toujours le public avec son aimable sourire et assurait les ventes de disques.





Une petite journée de pause s’imposait. Après un petit tour en Fauré, les musiciens profitèrent des beaux paysages Delalande normande et firent même un petit tour à la mer sous un grand soleil et un beau ciel bleu (avec même quelques coups de soleil…) Qui a dit qu’il pleuvait toujours en Normandie ?

 
Après ce petit moment de flânerie, le rythme des concerts reprit. Quettehou et son curé jovial et accueillant (et où Frédéric tête en l’air oublia ses lunettes de soleil), Bréhal où la Bande avait joué quelques années auparavant et était visiblement restée dans les mémoires, Briquebec et enfin Valognes.









Entre temps, Sophie passa avec brio le cap de la majorité et Robert et Michèle nous firent le plaisir d’une petite visite.
L’aventure se termina, comme toujours, par un banquet final jusqu’à ce que toutes les provisions soient avalées !








Leïla

Aucun commentaire:

Publier un commentaire